Créer de la musique : Rien de plus simple !

Tu aimerais composer ta musique mais tu ne sais pas par où commencer ? Ni comment t’y prendre ? C’est Normal…. Tu t’imagines surement que pour y arriver tu vas devoir y passer un temps fou que tu n’as d’ailleurs pas. Et rien qu’à imaginer le prix du matériel, tu te dis que tu as meilleur temps d’économiser pour tes prochaines vacances… Au jour d’aujourd’hui, il est possible non seulement de créer sa musique facilement mais aussi de la diffuser aux autres dans le monde entier. Si tu souhaites en savoir plus alors je pense que cet article pourrait t’intéresser.

Pour bien débuter, il faut déjà commencer par CHOISIR quel genre de musique on souhaite créer. Je vous donne un exemple : « J’écoute depuis toujours de la pop et j’aimerais bien savoir comment ils s’y prennent ». Dans ce cas, il faut commencer par ECOUTER plusieurs sons de ce type en tentant de distinguer les différents samples, instruments utilisés ainsi que le rythme de ceux-ci. Cela vous donnera une base des choix que vous ferez plus tard quand à la rythmique du son. Cette base rudimentaire vous évitera de perdre du temps en essayant de créer quelque chose sans inspiration et qui vous découragerait rapidement. Cette méthode ne vous empêche pas de réorienter le style que vous aurez choisi au départ. Bien au contraire…

Vous êtes maintenant prêt à vous lancer. Je vais donc vous donner un exemple concret qui vous permettra de trouver les sons qu’il vous faut. Mais avant cela, parlons du matériel soit disant si onéreux dont vous aurez besoin. Cela va vite vous paraitre évident ; il y a encore peu, toutes productions coûtaient très cher puisqu’il n’existait pas toute cette technologie si accessible que l’on trouve actuellement. Il y en a non seulement pour tous les goûts mais aussi pour tous les prix. On peut débuter avec n’importe quel programme (Logique, Cubase, Pro-tools, FL studio mais aussi garage bande et bien d’autres).

Il vous suffit de lancer ce programme et d’y importer des sons que vous pourrez placer sur une grille qui représentera les temps ou le rythme de votre son. Vous avez la possibilité de placer ces sons à différents endroits soit avec votre souris, un piano, une MPC ou même avec votre clavier d’ordinateur ! Pour cela, il vous faudra assigner à vos touches les sons que vous souhaitez jouer.

Nous arrivons donc aux choix des sons et pour cela, je vais vous donner un exemple : pour composer un instrumental Hip-Hop, vous pouvez soit choisir une mélodie que vous composerez avec un piano, un violon, une trompette, soit une partie d’une chanson (généralement une partie avec très peu d’instruments notamment sans percussions afin de pouvoir vous même y incorporer un maximum de son) qui se fait beaucoup à partir de vinyle dans le rap dit Old’School. A partir de cette boucle, vous pourrez la dupliquer à votre guise et y intégrer des changements pour que le son évolue au fil des minutes. Il est important de vérifier que la boucle soit dans le tempo ce qui vous évitera de perdre du temps.

Je vous ai maintenant expliqué la base de cette composition, nous allons maintenant continuer avec la structure du morceau pour finir par le choix des sons. Dans l’exemple de ce son, il est important de garder en tête qu’il y aura une intro (avec peu d’instruments) pour passer au premier couplet (16 mesures) puis un refrain (8 mesures avec la possibilité de faire une brève transition entre le refrain et le couplet (4 mesures avant et/ou après)), un autre couplet, un refrain et une outro (4 – 8 mesures). C’est un exemple basique afin que vous puissiez démarrer rapidement mais vous verrez vite que vous pourrez changer à votre guise l’alternance entre couplet et refrain ainsi que leur durée.

Si vous n’avez pas tout compris jusqu’ici, ce n’est pas grave, vous pourrez quand même commencer à composer. Si vous souhaitez approfondir un sujet abordé, n’hésitez pas à faire un tour sur les différentes références citées ci-dessous. Mais avant, je vais vous expliquer comment choisir vos sons et instruments. Dans le cas d’un son Hip Hop, il vous faudra une mélodie de base comme nous l’avons vu plus haut, puis vous commencerez par choisir un Kick et un snare, partie de la batterie qui vous donneront le rythme de base. A ce propos, vous aurez besoin de plusieurs instruments, il vous faudra donc utiliser les sons de votre piano ou en choisir sur internet car il en existe beaucoup qui sont gratuits. Essayez de toujours prendre des sons qui ressemblent à de vrais instruments. Faites confiance à vos oreilles et plutôt que de trop sélectionner, choisissez en 2-3 qui vous plaisent et utilisez-les sans attendre. Vous pourrez toujours les changer par la suite…. Renseignez vous aussi sur les forums et les groupes comme secrets on beatmaker où vous trouverez toujours ce qu’il vous faut.

Je disais donc un kick et un snare, sentez-vous libre de commencer par d’autres instruments mais cette manière de faire vous facilitera la tâche si vous hésitez. Continuez par choisir le rythme de votre boom (kick) bap (snare) et placez les sur les temps de votre mélodie (BPM ou tempo variable mais pour le Hip Hop aux alentours des 88). Vous obtiendrez donc votre mélodie avec par exemple un boom / bap / boom / boom / bap que vous allez dupliquer tout au long du morceau ou au contraire à certains moments précis les supprimer. Il faudra choisir un Hi Hat voir plusieurs car il est effectivement possible de doubler, de tripler certains instruments afin d’améliorer leur sonorité. On peut le placer sur notre boucle (mélodie) de manière à ce que ce son fasse des tac / tac / tac / tac / tac / tac / tac / tac assez rapides.

(Vous trouvez en annexe un schéma d’une instrumental de ce genre qui vous aidera à vous repérer avec toutes ces notions).

Puis sélectionner une ou plusieurs basses avec lesquelles vous pourrez jouer. Il est intéressant de pitcher ° les sons pour que ça sonne mieux. Les basses boostent votre son et créent une ambiance intéressante selon vos choix. Laissez vous allez en ajoutant de façon régulière toutes les 4 ou 8 mesures votre « mélodie » de basses. Boooom /Booobooom / Booom / Booom.

Vous aurez alors déjà un son qui s’écoute et plus vous en ferez plus vous vous rendrez compte qu’il est facile d’en faire et que cette méthode est applicable pour tous les styles de musiques, il vous faut juste varier le choix des sons, du BPM et de vos placements. N’oubliez pas de régler les volumes de chacun de vos sons en visant à unifier le tout. Le kick et le snare bien présent, le Hi Hat discret mais bien là. Les basses englobent le tout sans prendre trop de place. Et vous pouvez encore y fondre une mélodie supplémentaire de violon, de piano, … qui agrémentera la partie de votre refrain. Lorsque vous serez capable de faire plus de variations, cet article vous paraitra bien simple et détrompez-vous, ce temps n’est peut-être pas dans si longtemps que ça… Lancez-vous, choisissez une boucle sur YouTube ou créez une petite mélodie et lâchez-vous, après tout, il faut bien commencer quelque part…

Pour allez plus loin dans vos compositions et créations, vous trouverez surement plein de sons déjà modifié mais vous avez aussi la possibilité d’ajouter des effets vous même. Une petite reverbe et quelques delays bien placé devraient adoucir votre mix.

Dans cet article, je n’ai pas souhaité trop développer l’aspect théorique pur mais plutôt proposer une approche ludique. Un moyen de commencer et de suivre ses propres inspirations.

Pour approfondir certaines notions vous pouvez nous contacter par email.

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench